Le syndrome du neurone unique

Il est 20h28 précisément et je m’en souviens parfaitement car j’entends la musique de « plus belle la life » à la télévision car ma grande en est complétement mordue. Oui je sais, elle n’a pas découvert cette série toute seule….

 

Me voilà assise au pied du lit de ma tchoupinette qui peine à trouver le sommeil… à chaque retour de week end de formation de Doula, elle a besoin que je reste à ses côtés.  Je pense aussi qu’elle m’appelle histoire de s’assurer que je suis bien là et que je ne vais pas repartir…

A ce moment là  je repense à mes nuits de galère avec mon ainée où j’étais accroupie au pied de son lit avec une main entre les barreaux pour lui papouiller le visage . Super confortable… mais ne riez pas trop je suis sure que vous avez fait pareil !

la-premier-nuit-de-bebe-ok-1024x740 [55624]

dessin- au soleil

Avec ptite dernière j’ai résolu le problème.

J’ai tout simplement fait l’ensemble des choses que je n’avais pas faites avec les 2 grands : chambre aménagée selon l’approche Montessori avec donc un futon à même le sol, le fameux miroir et tapis à son pied, allaitement, tentative portage…

thFN548SXC

Photo famille épanouie chambre Montessori

Mon mari s’est d’ailleurs pas mal foutu de moi notamment lorsqu’elle a commencé à ramper et que discrètement on voyait démarquer la tchoupinette ,l’air de rien,  dans le salon, j’avais droit à « super ta chambre Montessori ! ».

Au-delà des moqueries primaires,  il a rapidement adhéré en constatant qu’elle était autonome, sereine et apaisée. Et oui, de fait moins de cris au réveil car pas entourée par les barreaux de son lit et elle avait la capacité de sortir seule de sa chambre pour nous retrouver dans la cuisine, quelle fierté !

Mais je m’égare là… j’étais en train de vous dire que j’étais contaminée par le syndrome du neurone unique ! Vous ne connaissez pas ? Alors je vais vous expliquer un peu, c’est toute une posture, une attitude, une philosophie de vie (non je d’conne !)

Le syndrome du neurone unique ou SNU kesako ?

En fait tu as l’impression de marcher complétement au ralenti, d’être à côté de la plaque, d’oublier un tas et tas de choses ou tout bonnement de ne plus savoir ce que tu avais à faire. Tu reconnais ces femmes lorsque tu les vois complétement bloquées en plein milieu de la rue genre, « mince j’allais où là? »

 

Bref, le sentiment que ton cerveau est déconnecté,  HS et du coup tu te sens légèrement neuneu…

Il parait que c’est un syndrome qui pointe le bout de son nez avec la grossesse et comme j’en ai eu trois je vous laisse imaginer!

J’en suis à un stade par exemple au travail ou je relis 10 fois un simple mail pour m’assurer ne pas avoir fait de faute d’orthographe. Et je suis sur un courriel de 5 lignes  alors imaginez lorsque je fais un rapport….

thKM2SIFZX

photo papacube

J’arrive dans la voiture et oups, za pas mes clés, une fois devant la classe je réalise que le sac de ptit loup est resté dans le salon et je passe sur les affaires de piscine du jeudi et sur le livre de bibliothèque le vendredi.

Ma main ressemble a un livre ouvert à force de faire des croix et d’écrire des mots genre la voiture et ma place dans le train, course, piano…

Alors moi la maniaco du contrôle, j’apprends tout bonnement à lâcher prise car pas le choix ! Et oui j’ai oublié le gouter collectif aujourd’hui mais je me rattraperai à la fête de l’école, promis.

Je me dis que ce n’est qu’une période passagère liée au fait de cumuler mon mi-temps dans ma collectivité, mon mi temps pour mon association Autour des Parents, ma formation de Doula  sans oublier mes 3 loulous et tout ce qui va avec et que je n’ai pas besoin avec vous d’énumérer ! Vous me comprenez j’en suis sure !

Me voilà donc atteinte mais parfaitement heureuse donc tout va pour le mieux!

Ce soir je prends le train pour retrouver mes consœurs, mes doulamies pour mon week end de formation à Lyon et je vais pouvoir faire comme dans la pub … sauter sur le lit et faire l’étoile de mer, me délecter dans un bon bain chaud avec un bon bouquin sans avoir un de mes stroumphs qui veuillent squatter, pas de popotte à préparer, de couche à changer, de dodo à gérer… me reconnecter à moi même.

Mais ca c’est bien 2 jours car après ma famille me manque terriblement et je ne languis qu’une chose, pouvoir serrer très fort contre moi chacun d’entre eux!

th589ZSEQJ

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *